samedi 19 octobre 2013

9 novembre: Guy Calamusa, Remi Checchetto, Farshad Soltani et Sylvie Durbec le 9 novembre!

Guy Calamusa, Remi Checchetto, Farshad Soltani et Sylvie Durbec le samedi 9 novembre à la PETITE LIBRAIRIE!


Exposition des livres et dessins de Gui Calamausa qui a travaillé avec James Sacré, Venus Khoury-Ghata et d'autres encore. 
VERNISSAGE/RENCONTRE à 18 heures

on ne part pas, oeuvre de Calamusa

Ensuite
lectures de Remi Checchetto et Sylvie Durbec
qui liront des extraits de leurs dernières publications
à 19 heures


Repas partagé salé
(chacun apporte quelque chose à partager, boire ou manger)
vers 20 heures

Ensuite
CONCERT
LA POÉSIE du VIN
par Farshad Soltani et ses partenaires
à 21 heures


et encore ensuite desserts sucrés !

Participation aux frais 7 euros non adhérents et 5 euros adhérents.



samedi 21 septembre 2013

Rencontre avec KRISINA HAATAJA le 28 septembre à 15 heures



Kristina Haataja sera parmi nous le 28 septembre pour nous parler de son travail, de ses livres et de ses traductions. La rencontre aura lieu à 15 heures au Moulin Brûlé.

Echange amical, lectures et vos questions ponctueront cette rencontre qui se prolongera autour d'un goûter partagé.

Il y aura une table de livres et la bibliothèque Petite Librairie sera ouverte.

mardi 23 juillet 2013

De retour de Lodève dans le panier de la petite librairie...

Trois livres que les adhérents peuvent emprunter à la Petite Librairie des Champs(et acheter aussi!)



Fabrice Caravaca, La vie, ed. Les fondeurs de brique
Eloge du vivre, du présent, une belle écriture. L'à venir.

Maxime H. pascal, Nostos, ed. Plaine page
Ulysse le nostalgique et ses traces dans notre monde et le langage.

Maxime H. Pascal, point typographique délaissé...ed. Fidel Anthelme X
la phrase oubliée près de la rivière
A poursuivre au long d'un poème magistral.

Trois beaux textes, à lire.

Des extraits seront donnés sur la page dès que possible.
Patience dans l'azur!

mardi 9 juillet 2013

Mardi 16 juillet, 21h45 au Moulin Brûlé, une pièce de Dieudonné Niangouna


bonjour,

nous accueillons le mardi 16 juillet à 21h45 une lecture spectacle:
"Traces" de Dieudonné Niangouna (qui sera peut être présent avec nous ce soir là)
artiste invité au Festival d'Avignon, notamment avec "Sheda  joué à la carrière de Boulbon.

Ce spectacle est le résultat de l'atelier théâtre mené au collège Henri Barbusse d'Alfortville cette année,
et présenté au théâtre Paris Villette en mai dernier.

Venez découvrir, c'est dehors, c'est gratuit,
amenez une douceur pour après...

lundi 17 juin 2013

Lendemain de fête!

Bloomsday très réussi: 

amis venus à la petite Librairie pour écouter l'Enéïde, Chant II, (Louis Rama et Vincent Beuza) superbe, 
lettre à Nora de Joyce, extrait de Ulysse, de Gens de Dublin, 
et la Cornemuse! Dommage, tout était là...Même la bière...
Et les nèfles...Belle tablée! 

Ensuite visite de la très belle exposition de Michel Barjol à la Galerie du Platane: Si loin si proche...A voir absolument.

Merci à cyril Rives, Louis Rama, Vincent Beuzat...
Et au soleil!

mardi 4 juin 2013

BLOOMSDAY: dimanche 16 JUIN à la Petite Librairie


Dimanche 16 juin, journée Bloomsday à la Petite Librairie de Boulbon !
première fois pour notre association où le 16 juin tombe un dimanche !

                                                       


Venez fêter l’Ulysse de Joyce, l’été et la poésie !

A midi nous recevrons Louis Rama qui lira le Chant II de l’Enéïde accompagné du contrebassiste Vincent Bauza, par Bonheurs de lecture (participation 5 euros),
Chant II :
Enée raconte la ruine de Troie et le départ en exil.
A la fin du banquet, la reine demande à Enée de tout raconter, et la ruine de sa patrie et ses années d’errances sur la mer. Enée, douloureux, se lève et commence à raconter. D’abord la ruse du cheval de bois qui a ouvert aux grecs les murailles, puis l’incendie de la ville et le massacre de ses habitants par les grecs ivres d’impatience et de violence. Le roi Priam est assassiné, la terreur envahit les rues, toute résistance est bientôt impossible. Enée doit se résigner à fuir. Mais il ne le fera pas sans sauver tout ce qu’il peut de sa patrie, de sa famille et des siens… Il part avec son père sur les épaules  et son fils Ascagne à la main…  Lecture : Louis Rama – Musique : Vincent Bauza à la contrebasse.

Ensuite pique-nique partagé entrecoupé de lectures et interventions volontaires
choisies dans les textes d’Homère, Virgile et évidemment Joyce !

A 15 heures :Projection et lecture de Rémy Checchetto
A 16 heures Surprise irlandaise avec Cyril Rives et possibilité de visite de l’expo galerie du Platane :
«  …ce monde de la multiplication, Michel BARJOL l'assemble autant des premiers âges qu'à la fortune du présent, quand, jumeau, d'un vol d'étourneaux, granulaire, il essaime une frénésie de virgules en cascades. » (Jean-Claude ROURE)

Nous poursuivrons avec un goûter joycien à composer selon votre imagination. Sans oublier la boisson.
Une table de livres sera installée. Livres à acheter et à emprunter !

mercredi 29 mai 2013

Nous ne laisserons pas mourir la quinzaine littéraire de Maurice Nadeau



Vous ne laisserez pas mourir la Quinzaine littéraire, par Maurice Nadeau


C’est de mort, en effet, qu’est menacée La Quinzaine littéraire : pas dans six mois, pas dans un an, comme elle l’a souvent été durant les 47 années de son existence, mais dans les semaines qui viennent. 
Rien d’étonnant dans la situation actuelle de la presse écrite, rien d’étonnant pour un périodique qui n’a jamais voulu se mettre « au goût du jour » et a refusé de céder aux sirènes publicitaires pour conserver la liberté et l’indépendance auxquelles il est tellement attaché.
En effet, depuis 1966, La Quinzaine littéraire n’a cessé de défendre une certaine qualité de l’écriture et de la pensée, et de privilégier la lucidité dans tous les domaines du savoir. Et cela grâce au concours de plus de 800 collaborateurs : écrivains, universitaires, journalistes.
Allons-nous nous laisser faire et voir disparaître le journal ? 
Nos avocats, Maîtres Emmanuel Tordjman et Benoît Huet (Lysias Partners), proposent pour assurer la pérennité du journal de mettre en oeuvre une solution permettant la poursuite de l’activité de La Quinzaine tout en garantissant le respect de son identité. Cette solution a fait ses preuves pour d’autres médias mais suppose une mobilisation massive. Elle consiste en la création d’une société participative comportant deux collèges (l’un regroupant les lecteurs et amis de la Quinzaine, l’autre les contributeurs) pour recapitaliser la SELIS, société exploitant la Quinzaine
Par l’intermédiaire de cette société, chacun – ami ou écrivain collaborateur – pourra devenir actionnaire et propriétaire de « son » journal. 
Cette proposition a notre agrément. 
Elle va dans le sens des convictions d’indépendance que nous avons toujours défendues depuis 1966. Il reste à la mettre en œuvre. Pour nous aider dans cette tâche, nous avons reçu le soutien d’un homme de presse, Philippe Thureau-Dangin, ancien président de Courrier international et de Télérama.Chers lecteurs, chers contributeurs de La Quinzaine, le temps presse. Aidez-nous à défendre et à promouvoir la littérature et la culture.
Nous comptons sur votre participation, sur vos initiatives pour faire connaître La Quinzaine, sur votre dévouement pour l’aventure intellectuelle et littéraire qui est la nôtre, et dont vous pouvez, davantage encore, devenir les acteurs.
Dès à présent, vous pouvez vous rendre sur le blog de soutien au journal* qui sera prochainement en lien avec la plateforme de financement participatif en ligne, ou bien envoyer un chèque à l’adresse postale du journal** à l’ordre de la « Société des contributeurs et lecteurs de La Quinzaine littéraire (SCLQL) ». Le montant minimum est fixé à 100 €. Il vous permettra d’obtenir en retour des parts dans la SCLQL et de participer à notre projet. Un versement inférieur à cette somme pourra, d’autre part, être effectué à l’Association des Amis de La Quinzaine.***
Nous vous rappelons enfin que les investissements dans les sociétés donnent droit à des avantages fiscaux sous certaines conditions
À vous donc de prendre la parole. À vous de prouver que vous ne laisserez pas mourirLa Quinzaine littéraire !
Maurice Nadeau
* adresse de soutien : Les lecteurs de la Quinzaine littéraire
* adresse du Blog de la Quinzaine : http://laquinzaine.wordpress.com/
** SCLQL, 135 rue Saint Martin, 75194 Paris
*** Association des Amis de la Quinzaine littéraire, 135 rue Saint Martin, 75194 Paris
NB. Pour s’abonner en ligne : http://www.quinzaine-litteraire.presse.fr
NB. Mail de contact : ql@quinzaine-litteraire.ne

dimanche 12 mai 2013

NOTOWN, de Sophie g. LUCAS


Je n'écris pas.
Ecrit Sophie G.Lucas.
Paradoxe dont riront seulement ceux qui n'écrivent pas.

Elle était là, avec nous, lisant Détroit.
En montrant la désertification à l'aide de rares mots.
La ville détruite.
Les emplois.
Les hommes.

Comme dans Moujik Moujik ou Nègre blanche.
Montrant le vide de son doigt trempé d'encre.



mardi 7 mai 2013

Un poème d'Alain Jégou


Baie du Pouldu

Sombre est la nuit. La lassitude aussi. Le coeur louvoie
entre les cailloux noirs. Cabotage de hasard. Les varechs,
sargasses, laminaires, ondulent dans les frêles rayons de lune.
Les chenaux sont étroits, rares les gougnelles, taches claires
et clairesemées dans toutes cette noirceur. La coque tâtonne,
frôle, hésite, divague de bouée à bouée. L'étrave parlemente,
chicane, marchande, revendique, puis négocie son droit de
passage avec la marée. Les feux de la côte, on pourrait pres-
que les toucher. Lampadaires, phares de voitures, lustres et
nostalgies qu'ils engendrent. La terre vit sa nuit. Le destin
qui le pousse au cul contraint le navire à s'éloigner. Hors les
passes, gagner le large où fremit l'autre rive. Gaffe au juger !
La sournoiserie fatale attend l'erreur qui permettra à la roche
de s'empiffrer de bande molle et de bordés résignés.


Le poète Alain Jégou est mort



Sur remue.net, l'hommage émouvant de Jacques Josse à son ami poète Alain Jégou:


"Il est des pages que l’on aimerait ne pas avoir à ouvrir. Celle-ci en est une. De tristesse sans nom. Alain Jégou s’en est allé peu avant l’aube, en ce six mai 2013. Son dernier livre, Une meurtrière dans l’éternité, a été publié chez Gros Textes l’an passé, quelques mois après la parution d’un roman noir, Ne laisse pas la mer t’avaler (éditions des Ragosses), où il revenait, sur fond d’intrigues portuaires, en se dédoublant avec tact, sur ce qui le décida, un beau jour, à rompre les amarres avec la terre pour devenir marin-pêcheur. Il exerça ce métier durant près de trente ans. Outre ses poèmes, où la mer en furie s’allie souvent à ses propres bourrasques intérieures, il a écrit plusieurs textes en prose, notamment Passe Ouest (éditions Apogée), livre dans lequel il dit, avec cette grande énergie qui l’animait, la dureté de son quotidien en pêche et son plaisir à se frotter à plus fort que lui, loin des turpitudes côtières. Il fut également à l’origine du très bel ouvrage collectif Je suis un cut-up vivant, réalisé autour de l’œuvre de son ami Claude Pélieu.
On peut le retrouver et le suivre plus longuement sur le blog qui lui est dédié et qui est réalisé par la médiathèque de Quimperlé.(...)'"


La suite sur remue.net

jeudi 2 mai 2013

Rappel Petite Librairie 11 & 12 mai!

Le samedi 11 mai la Petite Librairie ouvrira ses portes à 16 heures: tables de livres et rencontres. Nouveaux éditeurs présents: des surprises!




18 heures: lecture de Sophie G. Lucas, accompagné de Rémy Checchetto et de son  éditeur Daniel Labedan pour la sortie de son nouveau livre aux Etats-Civils

Ensuite apéritif en compagnie des poètes et repas partagé

Le dimanche 12 mai, 14 heures: ouverture de la Petite Librairie, exposition livres d'artistes et  rencontres avec la poète Danielle Julien et Denise Laperrière, artiste québécoise, pour leur livre Séductions.


15 heures lecture de Danielle Julien

17 heures: goûter et fermeture de la petite Librairie!

Prochain rendez-vous: 16 juin pour une journée Bloomsday consacrée à Ulysse bien sûr mais aussi à Enée! Préparez vos extraits de l'Odyssée, de L'Enéïde sans oublier  l'Ulysse de Joyce dans la langue que vous voulez!


4 mai!


Samedi 4 Mai 2013 Lecture à boire
Les chasseurs de mammouth étaient-ils poètes ?
La Cave Intercommunale de Montfrin vous invite
à une rencontre-dégustation, aux pieds du célèbre mammouth avec les éditions artisanales
Atelier du Gué (Aude)
Atelier des Grames (Gigondas –Vaucluse)
Atelier du Hanneton (Drome)
Editions Propos 2 (Alpes de Haute-Provence)
Editions Jacques Brémond (Remoulins)
Tout au long de la journée lectures par les écrivains et poètes
Arnaud Savoye
Sylvie Durbec
Claude Held
Michaël Glück
Monique Domergue
Démonstration de Typographie
10h/19h Entrée et dégustation gratuites
Cave des Vignerons – 525, route de la Gare – 30490 Montfrin 04.66.57.53.63

mercredi 17 avril 2013

Samedi 11 mai
à 18 heures
à la petite librairie
...

Sophie G. Lucas
sera là pour nous
et pour présenter 
Notown
éditions Etats Civils





Sophie G. Lucas née en 1968 à Saint-Nazaire. 
Vit à Nantes depuis une vingtaine d'années.
Publications :

Ouh la géorgie, Gros Textes/Décharge, 2005
Nègre blanche, L'Idée bleue, 2007
Sous le ciel de nous, Contre-allées, 2007
Panik, Le Chat qui tousse, 2008
Moujik moujik, Les Etats-Civils, 2010
Prendre les oiseaux par les cornes, Le Chat qui tousse, 2010
Se recoudre à la terre (avec neige), Contre-allées, 2011
Notown, Les Etats-Civils, 2013
A paraître Carnet d'au bord, Potentille

Extraits de Notown :

on dit que le siècle est né et mort
à Detroit


plus de 60 000 maisons ont été saisies


ses pas dans la boue
(entre les mobile homes)
ne font pas de bruit
(des hommes comme neige)
et puis les grands arbres
des sortes de pins (elle croit)
l'eau en contrebas la boue
(encore)
la route pas très loin
elle se dit (ça a quelque chose)
ça a quelque chose d'affreusement beau


plus rien ne peut s'écrouler
autour de nous
et pourtant ça continue de s'écrouler
ça semble sans fin



jeudi 11 avril 2013

James Sacré à Avignon le 19 avril

photo SD

Le vendredi 19 avril 2013 à 19 heures
à la Librairie La Mémoire du MondeRue Carnot en Avignon

JAMES SACRÉ 
lira son dernier recueil paru aux Éditions Jacques Brémond
Si les felos traversent par nos poèmes ?
Ainsi que d’autres extraits de ses précédents ouvrages

jeudi 28 mars 2013

Samedi 30 à 20.30 TCHEKOV!

Samedi 30 mars 

Atelier de linogravure
librairie ouverte toute la journée

et
le soir
marionnettes de papier
avec l'illustrissime ERIC POIRIER
qui nous contera
4 nouvelles
de l'immense Tchekov!
Venez nombreux au Moulin BRûlé!

Contact et réservations: Sylvie Durbec
04 90 43 94 82/06 26417042

mercredi 6 mars 2013


La petite librairie des champs 
s'associe 
à la médiathèque de Villeneuve les Avignon 

pour la venue de 

Abdallah Zrika


le vendredi 22 mars à 18 heures 30
(à la médiathèque)

lecture poétique et bilingue tirée de l'oeuvre d'Abdallah Zrika
par Abdallah Zrika (arabe), Fabienne Bargelli et Jean-Marc Bourg (français)


Je veux un horizon vertical

extraits de :

Bougies Noires
traduit par Abdellatif Laâbi
(éd La Différence)

Insecte de l'infini
traduit par Bernard Noël et l'auteur
(éd La Différence)

Echelles de la métaphysique
traduit par Bernard Noël et l'auteur
(éd L'Escampette)

poèmes inédits
traduits par Michaël Glück et l'auteur


"Quand je dis ciel
je dis seulement
ce petit coin noir
où j'aperçois
quelques rêves miens
dans la nuit"

mercredi 6 février 2013

La reformation des imbéciles à Boulbon le 10 février!

Rappel des titres comme on dit:
La reformation des imbéciles,
c'est le titre.
Nathalie Constans,
c'set l'auteure.
Elle sera là.
La maison d'édition, c'est Le Chemin de fer!
Il y aura des nouveautés et d'autres textes publiés par le Chemin, mais aussi par d'autres dont Grandir, Rougerie ou encore Les Vanneaux.
Le jour, c'est le 10 février à 15 heures, un froid dimanche d'hiver pour venir se réchauffer à la Petite Librairie des Champs!
Les lecteurs, ce sont deux comédiens exemplaires, Eliane Berger et Eric Poirier.


Venez nombreux et retenez vos places si vous pouvez!



mardi 29 janvier 2013

Descendez l'Escaut et venez au Rhône à Boulbon le 10 février

Et retenez votre place !
Il y aura du monde! Et du beau...

Et puis une belle table de livres...
Du thé et du café...des gâteaux...
Et deux lecteurs aux prises avec un beau texte.
La Reformation des Imbéciles.
Et son auteure, Nathalie Constans, venue les écouter et vous rencontrer.

Alors enfourchez cheval, bicyclette, renne ou auto, balai de sorcière ou tapis volant et descendez ou remontez le Rhône jusqu'à Boulbon, vous ne le regretterez pas!

En attendant relisez Franck Venaille, le marcheur de l'Escaut:

Quand tremblement l'agite
Vite!

Médicament
qu'on sort. Hors!

L'esprit demeure vif
Snif!

Doux espoir
Au revoir!

Tentation du dimanche
Quand la main s'enmouvemenche

ça ressemble à un humain
ça en verse des larmes

Les genoux dans la vase
ça hurle pour qu'on le dégage

Ah!sombre Escaut!
Tous à l'eau!

Oh!


La descente de l'Escaut, Poésie Gallimard